mardi, juillet 16, 2024
Plus

    « Tournons La Page ».

    Le CAP (Collectif des Artistes Panafricains) est constitué d’une alliance formée entre plusieurs artistes dont :   Meiway (Côte d’Ivoire), Didier Awadi (Sénégal), Amen Jah Cissé (Togo), Elom 20ce (Togo), Don Stash (Togo), Léman (Bénin), Lyne des mots (Côte d’Ivoire), Momo Kankua (Togo), Nanda (Gabon), Nourrath la Debboslam (Niger) et Papy Kerro (RDC).

    Ces artistes ont décidé de se servir de leur art pour lancer une campagne de mobilisation au travers de laquelle ils rendent un vibrant hommage à la jeunesse africaine qui, disent -ils, « rêve de développement, de bonheur, d’alternance démocratique », mais aussi un appel adressé aux dirigeants du continent pour qu’ils respectent le principe de deux mandats présidentiels. Les enjeux qui les préoccupes sont liés au fait que de nombreux pays africains seront dans les mois à venir confrontés à des élections présidentielles pour lesquels la jeunesse aspire à de la transparence, de l’altérité et à un changement radical de modes de fonctionnement.

    Le meilleur moyen de lutter est de faire force commune, « Limitons les mandats » est le clip officiel qu’ils ont sorti le 1er novembre 2022 et possède à son actif, à ce jour, plus de : 21 316 vues.

    Le CAP se réunit le 14 septembre 2023 à 19h00 à l’espace Niemeyer à Paris pour soutenir activement les actions menées par la coalition dénommée « Tournons La Page ».

    Quelle est leur vocation première, au-delà de vouloir Tourner La Page d’une histoire qui persiste à vouloir donner à voir « une Afrique à genou » ?

    Tournons La Page a pour vocation de : favoriser et renforcer l’action citoyenne en faveur de processus démocratiques durables et pérennes en s’appuyant sur des valeurs fortes telles que :

    • La solidarité et la collégialité : « nous sommes plus forts ensemble »
    • La non-violence
    • Le respect des droits humains
    • Le caractère universel de la démocratie
    • La solidarité nationale et internationale
    • L’indépendance vis-à-vis des partis politiques

    C’est parce que les consciences les plus jeunes s’éveillent et se rebellent depuis quelques années que le tempo bat de plus en plus fort et, que chaque jour, émergent de nouvelles actions et idées pour que « la mère nourricière du monde soit réassignée à sa juste place au cœur d’une humanité féconde ». Ce sont les jeunes africains qui s’allient et disent NON.

    Non, à des pratiques d’antan qui n’ont plus lieu d’être, que la jeunesse rejette de toutes ses forces. Quelques soient leur provenance et niveaux socio-culturels, les enfants de l’Afrique ont compris que c’est dans « la solidarité et l’esprit collectif » que l’on peut lutter et gagner une démocratie tangible et durable.

    Ils refusent la fatalité qui poussent certains à croire que le règne d’une « pseudo monarchie africaine » puisse encore exister dans l’esprit de dirigeants au pouvoir depuis de nombreuses années.

    Non seulement, ils accaparent le pouvoir mais aussi, pense qu’il est transmissible de père en fils. Ces comportements peu démocratiques n’ont plus de place dans nos vies et cela a été compris par les jeunes africains qui disent « NON » de façon catégorique et ferme. Ils emboitent le pas à leur ainés et reprennent le flambeau des luttes dont ils sont « les premiers murs porteurs ». C’est aussi le cas du Collectif des Artistes Panafricain qui s’inscrit dans la même mouvance que :

    Tournons La Page (TLP) un mouvement citoyen international – regroupant près de 250 organisations dans quatorze pays (Bénin, Burundi, Cameroun, Tchad, Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée, Malawi, Mali, Niger, Ouganda, RDC, Togo) – qui mène et relaie des actions pacifiques et non partisanes pour promouvoir l’alternance démocratique en Afrique.

    En France, le Secrétariat international basé à Paris soutient les coalitions : formation, coordination et animation du réseau, lobbying et plaidoyer, présence médiatique, protection des militants.

    Le 15 octobre 2014, deux semaines avant la chute de Blaise Compaoré au Burkina Faso, fut la première opportunité concrète pour cette coalition de lancer un appel intitulé « En Afrique comme ailleurs, pas de démocratie sans alternance » signé par 550 organisations et personnalités d’Afrique et d’Europe.

    Tournons La Page (TLP) est aujourd’hui le réseau international de référence sur la question des processus démocratiques en Afrique.

    Nous vous invitons à rejoindre ce mouvement dont les actions sont des plus pertinentes en ces temps moroses. L’énergie soulevée par cette coalition à le mérite d’éveiller de plus en plus les citoyens africains ou qu’ils soient à travers le monde.

    Pour plus d’information cliquez ici :

    https://tournonslapage.org/fr

    Espace NIEMEYER

    2 place du Colonel Fabien, 75019 Paris.
    Métro Colonel Fabien Ligne 2

    Autres Articles

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici