samedi, février 24, 2024
Plus

    La fête de Litha, « Abondance et Fertilité ».

    Le soleil est à son apogée

    C’est en été, que nous pourrions rendre hommage à la fête de la musique qui est née dans les années 80.

    Elle est  maintenant célébrée mondialement.

    Nous pourrions décider que chaque jour de cette période estivale est une fête…

    Où,  nous pourrions aller chercher un peu plus loin en se remémorant la fête de Litha.

    Et, pour suivre la tradition, nous pourrions danser en rond autour d’un feu de joie, qui représente l’énergie offerte au soleil et, rendre hommage à Dionysos, en accordant une place de choix au vin et à l’hydromel.

    S’adonner au rituel en plaçant sur nos têtes une couronne de feuilles de chêne comme ce fut le cas pour Cernunnos le grand Dieu cornu, consort de la Déesse.

    Nous pourrions aussi, invoquer les divinités affiliées au plaisir, à l’amour et à la joie.

    Litha c’est que de la joie !

    Sentiment que l’on appelle tant à la fête de la musique qu’a la Saint Jean.

    Et, par les temps qui courent il faut que l’humanité profite de chaque opportunité de se réjouir.

    Qu’est-ce donc la fête de Litha ?

    C’est un rendez-vous qui a lieu en été.

    Il est désigné par de nombreuses cultures sous l’appellation  Midsummer.

    Vestale par  les romains.

    Epona en Gaulle et, pour les grecs, c’est le « Jour des Couples ».

    Son nom est différent d’une région à l’autre…

    Litha est d’origine païenne, elle est « La Fête Solaire »  mais aussi, celle de la gestation, de la renaissance et, la fertilité.

    On dit justement que parmi les cultes solaires, le jour du solstice d’été est le jour le plus long de l’année et, qu’il marque l’apothéose du cycle solaire.

    Le soleil est à ce moment à l’apogée de sa puissance.

    La période à laquelle elle est associée, est connue pour être propice à la magie de l’amour, de la protection et, de la guérison.

    Son pouvoir est intense. 

    C’est le jour du grand « Pouvoir Magique », appropriée à l’union des genres, à la pérennisation de la famille par le biais de mariage qui rappelle a toute femme qu’elle a besoin de l’homme pour glorifier la vie mais aussi pour la donner.

    On célèbre le matriarcat en honorant le patriarcat pour la force solaire active d’ensemencement de la vie.

    Litha est également, le jour où la terre est en gestation des cultures et récoltes à venir.

    Les rites de fertilités continuent aujourd’hui à être célébrés.

    L’abondance des produits de la terre et de la nature sont fêté dans la joie.

    Les peuples anciens associaient les cultes et pratiques à la terre et ses saisons, à tout ce qu’elle nous offre et tout ce qu’elle a le pouvoir de nous reprendre tout comme au temps qu’elle utilise pour son cycle. ).

    Autres Articles

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici