mardi, mai 21, 2024
Plus

    La stratégie de la sardine, un livre d’Olivier Liron.

    Résumé:

    Le récit éclairant d’un surdoué sur toutes les formes d’intelligence, éloge de la sortie du bocal.
    Je suis différent et les autres le comprennent avec une méchanceté animale.

    Les parents d’Olivier, deux profs de maths qui placent la réussite scolaire et le théorème de Thalès au-dessus de tout, ont fait un voeu sur son berceau : il sera intelligent, un vrai petit génie. Olivier a une mémoire d’éléphant, lit couramment à quatre ans, compte et calcule à la vitesse de la lumière, connaît le nom latin des mousses… mais il peine à se faire des amis. Très vite, il comprend qu’il doit cacher sa différence s’il veut être accepté.

    Amitiés médiocres et parfois dangereuses, quête de la pire bêtise à accomplir, compensations multiples et addictions diverses… Après de vaines années à rechercher la normalité, Olivier Liron règle ici ses comptes avec le mythe du champion surdoué et gratte jusqu’à la trame ce vernis de l’excellence – pour mieux dévoiler la singularité, la fragilité et la vulnérabilité qui l’ont toujours accompagné. Loin d’une vision élitiste des HPI, il livre un récit hypersensible avec une question en filigrane : comment inventer une façon d’être heureux quand on ne se sent pas comme les autres ?

    Nous partageons ici l’avis d’une rédactrice de lecteurs. com concernant « La stratégie de la sardine »

    Ce livre, je l’attendais tellement ! J’ai eu la chance de le découvrir en avant-première lors d’une dédicace avec Olivier Liron au salon Angoulême se livre. Olivier est un de ces auteurs qu’on affectionne pas seulement pour la qualité de sa plume, son intelligence littéraire, mais aussi pour ce qu’il est ! Chaque rencontre est un petit moment magique et réconfortant. Alors on s’est envoyé des gentillesses, peut-être même une boîte de sardines en chocolat pour la forme (la dernière fois c’était un tourteau fromager… Et si vous ne savez pas pourquoi il faut absolument lire Le livre de neige !). Tout commence donc par une liste : et ça tombe bien car les listes, j’adore ça ! Il s’agit pour notre auteur de se donner à voir, opération intime et délicate s’il en est ! Pour sortir du cadre, on peut dire qu’il coche absolument toutes les cases : Olivier Liron ne correspond à aucun des critères habituels, il est hors norme partout (HPI, autiste asperger, normalien, agrégé d’espagnol, 8 fois champion de Questions pour un champion, danseur de buto, hypersensible, artiste pluridisciplinaire…). Cette différence qu’il tient chevillée au corps, fait aussi la belle personne qu’il est aujourd’hui.
    Mais ça n’a pas toujours été un chemin facile : brimades, violences, addictions… lorsqu’on déroge aux sacro-saintes règles sociétales, on s’en prend plein la face et les autres – ceux qui repèrent à 15 km à la ronde les fragilités – en profitent allègrement ! Les coups sont parfois rudes, le parcours chaotique est semé d’embûches.

    Mais heureusement il y a tout le reste : la littérature, le théâtre et la poésie, la danse, Question pour un champion, le tourteau fromager (encore lui !), la cuisine sicilienne, les racines familiales puissantes et aimantes, la nature partout qui repose l’âme…
    Ce livre m’a fait du bien au moment où j’en avais le plus besoin (le premier livre lu avant et après un drame personnel), je me suis reconnectée au « vrai », à la base (l’enfance, la famille, ce qui nous construit malgré tout et parfois malgré nous aussi), à la soif de vivre et de créer, à l’acceptation des fragilités et des différences.
    Et puis quel parcours ! Merci Olivier de nous l’offrir avec beaucoup de pudeur et d’espièglerie ! Merci d’être comme tu es, de transmettre cette énergie, cette vision authentique tellement inspirante…
    « L’amour sans une certaine folie ne vaut pas une sardine ! » : il paraît que c’est un proverbe espagnol ^^

    Autres Articles

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici