mardi, juin 18, 2024
Plus

    « Ni merci, ni au revoir » de Mila Gallais.

    Un témoignage bouleversant et enrichissant à la fois. Un vrai hymne à la patience, un encouragement à la tolérance. Une lanceuse d’alerte qui œuvre dans son coin sans bruit ni tapage. Mila Gallais est de la catégorie des femmes courageuses et actives qui se battent pour changer le monde et, faire coute que coute, leur part afin de contribuer aux changements positifs qui nous seront bénéfiques à tous. Sœur Emmanuelle disait : « que l’on ne peut pas changer le monde, mais on peut changer quelque chose dans le monde »

    C’est une façon bien humble de nous rappeler que nous devons « levez les yeux de nos nombrils » pour les poser ailleurs ou nous pourrons et, aurons à agir pour le bien de tous.

    Je dirais que Mila Gallais montre au travers de son témoignage qu’elle bien assimilé toutes ces valeurs auxquelles sœurs Emmanuelle nous exhortait.

    Tout comme elle disait également que :

    « Nous serons toujours différents, mais quand tu sais écouter l’autre différent de toi, tu fais entrer en toi une vision qui n’est pas tienne. L’autre, tu ne le changes pas, mais ta vision , oui, tu peux la changer. »

    Quelque chose à changé en moi, lorsque j’ai eu fini de lire le livre de Mila Gallais. Une lecture si passionnante que je n’ai su m’en détacher qu’a la minute ou je me suis délectée du dernier mot. J’ai compris, j’ai compris beaucoup de chose…. Alors, je vous dis  » Ni merci, ni au revoir » lisez-le vous y gagnerez beaucoup en humanité !

    Présentation :

    « J’entendrai siffler ce train toute ma vie » Chante Richard Anthony.

    Mila et son livre, c’est une chanson profonde et forte, sans larmes et sans regret.

    Ni merci ni au revoir, c’est une question de politesse. Il y a la politesse de l’autruche, et puis il y a l’autre, celle du cœur.

    Mais la vraie question du livre c’est : qu’est-ce que j’ai au fond de moi ? Qui je veux être ?

    Cette femme aigrie qui prétend être mon amie et n’assiste même pas à mon mariage, ou cette amie fidèle, présente dans les bons comme dans les mauvais jours ? Je veux pouvoir me regarder dans une glace ou gravir les
    échelons sociaux ?

    Il faut savoir être heureux pour le bonheur des autres. Apprendre à pardonner pour apprendre à vivre, à aimer, et à toujours positiver : « On se demandait quoi acheter avec 5 francs que nous avions en poche ! Résultat : un grand sac de pommes de terre et un pain que nous partagions en gardant à la fois le sourire et le moral. »

    Quand certains « mettent leurs cœurs dans leurs poches », Mila Gallais, elle, remonte ses manches et avance, les bras grands ouverts pour accueillir la vie et les nouveaux amis qu’elle lui offre.

    Pour contacter directement l’autrice Mila Gallais vous pouvez lui adresser un e-mail à l’adresse suivante :

    mgallais73@gmail.com

    Pour commander le livre : https://milagallais.webador.fr

    Pour entrer en contact avec son éditeur, vous trouverez ci-dessous le lien de leur site internet : https://www.compagnie-litteraire.com

    Autres Articles

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici