mardi, juillet 16, 2024
Plus

    L’hystérectomie ou le deuil de l‘utérus (1/2).

    Quand les fibromes prennent le pouvoir sur votre corps…

    Quand les fibromes prennent le pouvoir sur votre corps, vous pouvez connaître d’atroces douleurs qui finiront par vous rendre la vie impossible. Dans ce cas, plusieurs solutions peuvent vous être apportées par votre gynécologue.

    Parmi celles proposées, il y a l’hystérectomie qui consiste en l’ablation chirurgicale de l’utérus.

    Selon, vos origines, votre culture et votre situation personnelle ; il est parfois difficile d’accepter une telle situation et surtout de faire le deuil de votre utérus.

    En effet, s’il vous est soumis une opération de ce type à un âge ou vous envisagez encore la procréation, cette opération peut être un véritable dilemme.

    Quoi qu’il en soit, l’utérus symbole de féminité et lieu de procréation par excellence est un organe auquel toute femme est particulièrement attachée.

    Dans certaines sociétés, il est considéré comme la porte sacrée, une voie entre le visible et l’invisible.

    Il est d’ailleurs intéressant de se pencher sur la symbolique (à travers le monde entier) en lien avec cet organe…

    Quand il y a en général ablation du col de l’utérus, on parle d’une hystérectomie totale. Selon les cas, il peut être nécessaire de réaliser l’ablation des ovaires et des trompes, l’intervention est dénommée dans ce cas hystérectomie avec annexectomie.

    L’intervention selon votre cas et les décisions du chirurgien et d’anesthésiste peuvent être faites, sous anesthésie générale ou loco-régionale (péridurale ou rachianesthésie).

    Elle peut se réaliser selon deux manières principales : par voie haute, dans ce cas on parle d’hystérectomie par voie abdominale.

    Dans ce contexte, il est procédé à une ouverture de l’abdomen, généralement horizontalement parfois verticalement entre le pubis et l’ombilic.

    Dans le second cas, cela se déroule par les voies naturelles et, ne comporte pas d’incision abdominale. Il arrive cependant, que parfois afin de faciliter temps opératoires, il soit nécessaire d’avoir recours à une cœlioscopie.

    Le type d’opération le plus approprié vous sera expliqué en détail par votre chirurgien.

    Dans notre prochain article nous aborderons les risques possibles selon les différents cas et, l’après hystérectomie (ses bienfaits ainsi que les conséquences de cette intervention).

    Autres Articles

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici